AccueilEconomieRousset : la zone industrielle fait le plein de projets pour ses 60 ans

Rousset : la zone industrielle fait le plein de projets pour ses 60 ans

Les projets ne manquent pas sur la zone industrielle de Rousset qui a fêté ses 60 ans ce 20 décembre, avec un petit décalage dû à la crise sanitaire.
Façade, vue depuis la rue, du bâtiment modulaire de 250 m2 de surface utile qui hébergera l’Asplir et le Ghiva.
M. Debette - Façade, vue depuis la rue, du bâtiment modulaire de 250 m2 de surface utile qui hébergera l’Asplir et le Ghiva.

Economie Publié le ,

La vie commence à 60 ans. C’est ce que chantait Tino Rossi. Pour la zone industrielle de Rousset, c’est effectivement une nouvelle page qui s’écrit. En effet, ce 20 décembre, elle a fêté, avec un petit retard dû au contexte sanitaire, sa création en 1961, ainsi que les 60 ans de l’Asplir, l’association syndicale des propriétaires du lotissement industriel de Rousset-Peynier (née en 1962). Une journée également marquée par la présentation des futurs bureaux de l’Asplir, en construction, et qui hébergeront le Groupement industriel de la Haute-Vallée de l’Arc (Gihva). Les projets à venir ont été également évoqués.

En effet, à la suite d’un appel à candidatures, cinq terrains ont été vendus par l’Asplir/Gihva, offrant de nouvelles perspectives de développement d’activité. La contrainte, volontairement assumée par l’Asplir, est que seules les entreprises industrielles ou proposant des services aux industriels, peuvent s’installer sur le site. « Lorsque les Houillères sont parties en 1982, elles ont vendu à l’Asplir, pour l’euro symbolique, tous les terrains qui n’avaient pas été commercialisés. C’est sur un de ces terrains que notre futur bâtiment est en cours de construction avec une livraison prévue en janvier 2023 », indique Christine Fabre, présidente de l’Asplir et du Ghiva.

Crise énergétique : quelles aides pour les entreprises de Paca ?

Un bâtiment modulaire de 250 m2 de surface utile, conçu par l’architecte Manuel Canas (84-Pertuis), offrant tout le confort dont ne bénéficient pas, et de loin, les locaux actuels, et répondant aux dernières normes environnementales. Ce bâtiment, occupe une parcelle d’un terrain de six hectares, qui accueillera cinq autres entreprises, ainsi qu’un tiers lieu, avec des espaces verts, imaginé pour que les chefs d’entreprises et leurs collaborateurs puissent se retrouver. D’ailleurs, depuis mai 2021, un atelier maraîcher a vu le jour, ainsi que des jardins partagés en 2022. Terrains de pétanque, espaces détente ou sportifs sont également au programme.

Projets à venir pour la zone de Rousset

D’autres entreprises déjà implantées sur la ZI Rousset vont profiter de cette réserve foncière pour poursuivre leur développement. Une parcelle a été acquise par la société Cofima qui, sur une surface de 5 287 m2, proposera la location de cellules pour des prestataires assurant du service aux industries, comme des réparations de chariots élévateurs, par exemple. Autre projet, celui de la SCI Matri qui a acheté, pour le compte de la société Gasbow (structures métalliques et tous travaux de métallerie), une parcelle de 9 075 m2 située sur la commune de Peynier. Après Les Portes de Rousset Parc 1 et Parc 2, Parimpro va, de son côté, construire Parc 3.

Pour faire face à une forte croissance, la société Resoltech, qui produit des systèmes de résine époxy et polyuréthanes innovants avec de très hautes performances techniques, va également en profiter pour s’agrandir. Enfin, un autre terrain sera occupé par Simagec, spécialisée dans le conditionnement et l’emballage médical en salle blanche.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 avril 2023

Journal du07 avril 2023

Journal du 31 mars 2023

Journal du31 mars 2023

Journal du 24 mars 2023

Journal du24 mars 2023

Journal du 17 mars 2023

Journal du17 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?